Le maternage proximal, une intox parentale aliénante


Non classé / Tuesday, October 12th, 2021

Version audio 4’43

Aujourd’hui on se réapproprie le terme de maternage. Car les mots dévoyés de leur sens premier par le dogme contribue à toutes ces dérives sectaires.

Le maternage, c’est quoi ?

Materner, verbe transitif : 
1. traiter quelqu’un comme le ferait une mère
2. (péjoratif) Prendre excessivement soin d’une personne, contre son gré, son bien-être ou la morale.

Maternage, non masculin :
1. Ensemble des soins courants prodigués par une mère à son nourrisson.
2. Action de materner quelqu’un, attitude de celui qui protège excessivement quelqu’un d’autre.
3. Technique de la psychothérapie des psychoses visant à recréer entre le thérapeute et le patient une relation sur le modèle primitif d’une mère bonne avec son jeune enfant.

(Je suis WTF devant la 3 ème définition du Larousse, la #TeamPsy j’vous laisse le soin d’éclairer nos lanternes)

Donc si on résume :
– tu as un enfant ?
– tu réponds à ses besoins physiques (alimentation, sommeil, hygiène et soins)
– tu réponds à ses besoins psycho-socio-émotionnels en lui offrant des interactions diverses ?

Et bien félicitations, tu es une maman maternante 🎉🎉🎉

Tu es une mère qui s’occupe de son bébé > tu maternes > tu pratiques le maternage.

Voilà. 

Tu n’as pas besoin de plus.

Qui du maternage proximal ?

Devine quoi ? Y a pas de définition propre au maternage proximal. Donc retour à la base, l’essentiel : la définition.

Proximal, adjectif (anatomie) : Se dit de la portion d’un élément anatomique la plus rapprochée d’un organe de référence situé en amont de cet élément par exemple, pour un membre, de la portion rattachée au tronc. 

C’est un peu confus non ?
Voyons une autre source, ça sera peut être plus claire.

ANATOMIE [En parlant d’une structure anatomique] Qui est situé le plus près du centre du corps ou d’un organe. [En parlant d’un membre] Qui est situé le plus près du point d’attache.

🤔 Donc c’est un terme anatomique à la base. 

Tiens voyons son antonyme pour voir :

Distal, adjectif : Se dit de la partie d’un organe, ou d’un membre, qui est la plus éloignée d’un organe de référence ou du tronc.

On reste sur de l’anatomie, donc. Par exemple :

– Phalange distale = dernière phalange du doigt.
– Phalange proximale = première phalange

Rien à voir avec materner même si on comprend l’idée de proximité et éloignement, soyons de bonne foi. Tout comme la page wikipédia du maternage va insister sur la liste à cocher pour être proximale (y a un sérieux travail de propagande à debunker sur wikipédia, on en reparlera).

Donc tout est une question de géographie de enfant par rapport à la mère ? Pourtant une mère qui allaite en pleurs ou en étant sur son smartphone et totalement déconnectée de son enfant, est elle dans le maternage “proximale” ? Ou encore une mère qui donne un biberon à son bébé confortablement installé dans une transat, tout en lui parlant et le couvant de son regard, est-elle dans le maternage “distale” ?

Flash news : nos enfants ne sont ni un organe ni un membre ni une extension du corps de la mère. A partir du moment où le placenta est expulsé, bye bye le proximal et le distal : ton enfant devient un être humain à part entière totalement indépendant de toi, capable de survivre sans mère tant que quelqu’un s’occupe de lui.

Donc on récapitule : tu as un bébé et tu t’en occupes = tu pratiques le maternage. Point.
Comment tu t’en occupes (sein ou biberon, écharpe ou poussette, cododo ou lit à part, diversification avec morceaux directement ou purées, avec ou sans couches… ) est totalement accessoire.

Tu es une bonne mère.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.