Sex Log de grossesse – Le premier mois


#MakingABaby, Sexualité / Friday, August 3rd, 2018

Coucou tout le monde!

J’ouvre une nouvelle catégorie de billets : les Sex Log ! C’est comme un journal de bord, mais qui parle de sexe. Et là précisément, de sexe pendant la grossesse! Alors je ne vais pas vous faire un rapport quotidien (déjà parce qu’il faudrait que j’en ai, des rapports quotidien #BaDumTss) mais mensuel, parce que ça me parait plus pertinent vis à vis de la grossesse. J’en ferai certainement aussi quelques temps après l’accouchement, si le format vous plait.

Pourquoi un sex log de grossesse ?

Parce qu’il est temps de démystifier un peu tout ça et d’en rassurer certain.e.s en partageant mon expérience (et toi aussi tu peux partager la tienne en commentaire de cet article si le coeur t’en dis!). Je ne sais pas si c’est le fait que je me sois identifiée comme une blog de maman qui parle aussi de sexualité sur Instagram, mais j’ai reçu quelques messages de futures mamans me demandant comment ça se passait niveau intimité avec le Captain parce qu’elles se posaient des questions voire ne se trouvaient pas normales. Et ces échanges en mp m’ont vraiment donné envie de partager ma réalité sexuelle du début de grossesse.

Le feu…

Le début du premier mois c’est un peu faussé niveau sexualité, car il comprend quand même les essais ! Et tu sais ce que je pense des essais : best sex ever ! C’est la fiesta dans la chambre, la chaleur sous la couette, la cadence des respirations, l’harmonie des corps, des coeurs et des âmes … Bref, le début du premier mois de grossesse (dont tu ignores totalement que ce sera le premier mois)c’est chaud! Et vous êtes déjà quelques unes à le dire sans gêne : faire un bébé ça booste la libido !

… et la glace !

Et puis c’est la chute vertigineuse. La grossesse se met en place, et avec l’euphorie que ça ait marché, les premiers symptômes arrivent avec en tête : la fatigue et les nausées. Autant te dire que quand tu as envie de dormir 20/24h et que t’as la nausée une heure sur deux, ta libido boostée façon RedBull se barre sans même dire au revoir T_T

Montagnes russes

Émotionnellement, c’est le bordel, on ne va se le cacher : les hormones ça grille le cerveau (enfin pour ma part, ça grille mon filtre de sociabilité qui m’empêche de dire ce que je pense brutalement). Pour faire simple : j’ai plus de filtre social et je m’en bats les ovaires de la moitié des choses que peuvent me raconter les gens, mon mari en tête. Oui, c’est violent dit comme ça (chéri, je t’aime), mais en même temps je passe 12h par jour à essayer de ne pas vomir et à travailler malgré la fatigue, alors tu comprends bien que quand l’homme fait une blague douteuse, j’ai plus l’énergie pour la comprendre et encore moins pour en rire après deux minutes d’explications qu’il m’aura fallu pour comprendre ladite blague.

Puis physiquement, mon corps ne supporte plus les contacts. Je pense très honnêtement que c’est un trait qui m’est propre, mais je suis surchargée d’informations neuronales quand le Captain me touche. Je gèle. J’arrive plus à me concentrer. J’ai des vagues d’émotions qui me submergent. J’ai envie de l’envoyer paître. Bref, mon corps me fait clairement comprendre que le toucher (le sens du toucher) c’est clairement pas une bonne idée de le contraindre.

Et il en va de même quand l’envie folle de faire des câlins me prend (notamment le matin au réveil, quand je lui fais des bisous dans le cou). Envie du Captain ? Nausées instantannées ! Mon corps m’envoie CLAIREMENT des signes forts sur ce que je suis en capacité physique de faire, ou pas (et donc apparemment le sexe c’est exclu pour le moment T_T)

Aussi, physiquement toujours, c’est le chantier. Littéralement, le chantier. Mes seins se préparent, ils sont lourds et douloureux à peine on les frôle. Mon ventre s’étire et ça tire! Même si je suis super fière de mon minibump, j’ai besoin qu’on le laisse tranquille pour le moment (après ça sera open bidou à qui veut sentir le bébé bouger, je m’en moque, mais pour l’instant, bas les pattes!). Je manque de m’évanouir à chaque fois que je me lève à cause d’un mélange de fatigue, nausée, tension, volume sanguin qui augmente et hormones.

Besoin de toi

Paradoxalement, j’ai besoin du Captain plus que jamais. Quand mon ventre tire trop, seule sa main chaude posée dessus m’apaise. Quand j’ai du mal à m’endormir à cause des nausées ou des vertiges, il n’y a que dans ses bras que je me sente mieux. Quand j’ai besoin d’être rassurée sur le changement de mes seins, ça me fait du bien qu’il les prenne dans ses mains pour les “soupeser”. Quand je m’énerve après lui pour une BROUTILLE microscopique tellement elle est insignifiante, j’ai besoin qu’il me laisse sortir toute ma colère avec le sourire car ce sont les hormones qui parlent, pas moi.

Envie de rien

Enfin, au milieu de tout ce bordel, je n’ai presque aucune libido. Même quand j’ai pas de nausées, pas de vertiges et que je suis reposée : je n’ai pas envie de sexe. Tout simplement. Même pas d’un petit bain avec le Womanizer Inside Out ! Et les rares fois où j’ai eu envie du Captain, vu les violentes nausées que ça a déclenché, autant te dire que là je réfrène la moindre envie jusqu’à disparition complète des nausées ^^’

Je pense aussi que le fait de ne pas encore avoir eu l’échographie de datation et de ne pas être certaine qu’un petit coeur batte réellement sous mon nombril, n’aide pas non plus à envisager sereinement n’importe quelle stimulation sexuelle. Même si je suis sereine et que je sais que le sexe c’est safe quand on est enceinte, je pense que les choses s’arrangeront après l’écho de datation et puis avec la fin du premier trimestre.

En bref, ce premier mois

On a beaucoup fait l’amour au début, et puis depuis l’apparition des nausées : PLUS RIEN. Voilà. La vérité toute nue 🙂

La chance que j’ai c’est qu’étant mariée à un blogueur sextoy, je sais qu’il trouve satisfaction avec ses toys donc je ne culpabilise pas. Le fait que ça soit un deuxième aide aussi grandement : on a traversé ça une fois, on “connait” (même si, honnêtement, ce premier mois de grossesse pour Bébé Captain est pire que ce que j’ai connu pour Mini Captain)

Rdv dans quelques semaines pour le sex log des 2 mois 😉

3 Replies to “Sex Log de grossesse – Le premier mois”

  1. Merci pour cet article!
    Pour ma part c’est comme toi lol quand on étais en essai, c’était l’éclate totale ! Câlin quasi quotidien ah ah. Puis du jour où j’ai appris ma grossesse j’ai comme un blocage, plus envie de faire de câlins. L’écho de datation est dans 3 semaines et je sais que j’en ai vraiment besoin pour me rassurer, me débloquer et retrouver une libido. Je me pose tellement de question et j’ai tant d’inquiétude en attendant que j’ai du mal à me lâcher et à penser à autre chose… 😘

    1. Ici l’écho de datation est dans 13 jours (je compterais presque les heures!) et je suis comme toi : j’en ai besoin pour être plus sereine 🙂 Je croise les doigts pour tout aille pour le mieux !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.