Quid de l’allaitement pour BébéSourire ? – SMAM 2018


Billets d'humeur / Sunday, October 21st, 2018

Est-ce que je vais allaiter Bébé Sourire ?

Bien sûr! Je ne me vois pas faire autrement, pour être honnête. En plus de tous les bénéfices et pour la mère et pour l’enfant que je ne vais pas vous vanter ici, l’allaitement convient à la grande flemmarde que je suis, doublée d’une catastrophe en termes d’organisation (là pour te donner un exemple, je suis en week end dans la belle famille et j’ai oublié mes vitamines de grossesse et les croquettes du chien #Fail)

Donc allaiter c’est l’assurance que j’aurais toujours ce qu’il faut sous la main pour BébéSourire sans me rajouter une check-list quand je sors ou que je pars en week-end ou en vacances. Sans parler des nuits ! Couplé au cododo, l’allaitement c’est vraiment génial! Bébé se réveille ? Même pas le temps qu’il se mette à pleurer, sans ouvrir un oeil, j’ai attrapé bébé, il tète paisiblement et tout le monde se rendort sans s’être vraiment réveillé. Le pied absolu pour récupérer de l’accouchement et pallier aux nuits hachées!

Est-ce que je vais me préparer à l’allaitement ?

Evidemment. Je ne compte pas me reposer sur les lauriers du succès de mon allaitement pour Mini Captain. Comme chaque grossesse est différente, j’ai conscience que chaque enfant est différent. J’ai donc prévu de me replonger dans ma bible de l’allaitement : le livre du Dr Thirion (promis, j’ai pas de parts dans son bouquin, c’est juste que de tous les livres sur l’allaitement que j’ai lu, c’est le livre le plus complet et scientifiquement étayé, et qui a réussi à contenter la zèbre que je suis).

Donc non, je ne vais pas compter sur le fait que je sais déjà faire. Piège ultime s’il en est. Même si l’instinct était très fort pour MiniCaptain, comme je n’ai de cesse de le répéter ces derniers temps : knowledge is power.

Donc grande session de révision avant la naissance de Bébé Sourire.

Le don de lait

Comme j’en parlais hier ici, je vais bien entendu donner mon lait à nouveau au lactarium.

Allaitement long ? 

Oui. Mais mieux négocié que pour MiniCaptain. Enfin je l’espère. Je sais dores et déjà que je serai moins fusionnelle avec Bébé Sourire que je ne l’ai été avec MiniCaptain car je sais qu’un enfant a besoin du monde autour pour s’épanouir, pas juste de sa maman, alors que pour MiniCaptain je pensais les autres incapables de répondre à ses besoins et de lui apporter autant de choses que moi.

Et vu l’hyper sociable qu’est MiniCaptain, j’ai bien intégré qu’un enfant a besoin de diversité. “Il faut un village pour élever un enfant” n’est-ce pas ? Donc dans ce contexte moins fusionnel, plus aguerri, j’espère mettre toutes les chances de mon côté pour réussir cet allaitement long plus sereinement que pour mon grand. 

Et le Captain dans tout ça ?

J’aurais aimé que le Captain vous donne son ressenti par rapport à l’allaitement mais il n’en a pas grand chose à dire au final. C’est un papallaitant convaincu, qui voit difficilement ce qu’il pourrait ajouter de plus, celle qui décide avant tout de comment mener son allaitement étant sa femme. 

Tu l’auras compris, mon Captain n’est pas de ses hommes égocentrés dans la domination et la toute puissance du mâle qui perçoivent l’allaitement comme un rejet de leur personne et un frein à leur relation avec leur enfant car ils voudraient aussi pouvoir le nourrir  (prenez votre mal en patience messieurs pour l’allaitement, vous pourrez les nourrir à la diversification 😉 ). Il a réussi à prendre sa place auprès de MiniCaptain dans d’autres rituels que l’allaitement (le bain, le coucher, le bercer quand il avait ses coliques, les massages, le change…). 

Mon homme, ce papallaitant convaincu, n’a donc rien a dire de plus. Si ce n’est qu’il est prêt plus que jamais pour me soutenir à nouveau dans ce choix et faire partie à part entière de ce nouvel allaitement 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.