Quand est ce que je suis enceinte ?


#MakingABaby / Sunday, July 15th, 2018

Sur le même principe que “Quand est-ce quand arriiiiiiiiiiiive ?”, en ce moment, je m’impatiente au sujet de la grossesse. Je sais que ça prend du temps. Je savoure les ébats avec le Captain. Mais je ne peux m’empêcher d’être à l’affût du moindre signe.

 

Ecouter son corps

Je suis par défaut quelqu’une qui écoute énormément son corps. Dans une démarche de renforcer mon instinct, je suis depuis longtemps très attentive à mon corps. Je peux te dire avec précision quand j’ovule (et j’aime bien les notifs de mon application de suivi de cycle menstruel qui confirment mes ressentis), quand mon PMS commence et presque l’heure à laquelle mes règles vont débarquer.

La pratique quotidienne du yoga m’a aussi beaucoup aidé à me connecter à mon corps (et d’ailleurs en ce moment ça me manque beaucoup! Vivement que nous ayons fini de nous installer dans notre nouvelle maison, que je puisse reprendre!). Je ne dirais pas que je ressens plus de choses que la moyenne de la population, juste que j’y suis peut être plus attentive que certain.e.s. Toutes ces perceptions sont géniales en tant normal, c’est à dire quand on n’essaie pas de faire un bébé, mais là, tout devient un signe #psychoteuse ^^’

Lâcher prise

Même si je ne suis pas pressée de tomber enceinte (entre autre parce que j’ai mon opération des dents de sagesse programmée pour fin Octobre et que j’aimerais VRAIMENT me débarrasser de ces dents!), je ne peux m’empêcher d’être à l’affût de signes annonciateurs de grossesse. Alors ma raison SAIT que ça prend du temps, (puisqu’il nous a fallu quelques mois d’essais après ma fausse-couche avant que Mini-Captain s’installe) c’est même pour ça que je ne suspends pas les essais en attendant mon opération (jamais du premier coup, right?) mais mon coeur, lui, n’a qu’une hâte : ne plus être le seul à battre dans mon corps <3

Alors je m’amuse de cette attente et de mes envies de bébé. Par exemple, à l’heure où j’écris ce billet, je suis en plein ovulation + période patraque post mise à jour vaccinale + courbatures de mon dernier mariage en date (dernière saison en tant que photographe ^^) donc FORCEMENT certaines parties de mon corps sont douloureuses et tendues. Mon bide fait n’importe quoi, notamment dû au fait que sur une journée de reportage, je ne mange quasiment rien pendant 24h ; mais aussi dû à mon ovulation, le tout accompagné de seins légèrement douloureux (j’ai déjà dit que j’ovulais? XD). Pour couronner le tout, je suis RINCEE ! J’ai dormi 4h cet après-midi et j’ai trouvé le moyen de faire des malaises dans mon sommeil (flash news : ça fait peur! ^^’) Et bien mon esprit est en mode :

Si ça se trouve, là en ce moment, y a fécondation et mon corps se prépare à la nidation, d’où la fatigue intense. OmG ! Baby is coming!

L’instinct, cette chose puissante

A ma décharge, pour Mini-Captain, je savais que j’étais enceinte avant toute preuve scientifique. Je t’explique. A la fin de mon cycle supposé, je fais un test urinaire. Objectivement, il n’y avait R I E N ! Et pourtant, je voyais une légère coloration rosâtre là où se trouve la bande de confirmation de la grossesse. Mais j’étais la seule à la voir ^^’ Donc pour prouver que j’avais raison, je suis allée faire une prise de sang qui s’est révélée… négative! Forcément, la déception était au rendez vous. J’étais tellement sûre de moi…5 jours plus tard, toujours pas de règles. Je décide de refaire un test urinaire qui, cette fois, affiche CLAIREMENT un positif. Confirmé dés le lendemain par une prise de sang.

Tu comprends pourquoi je m’amuse de ma petite voix intérieure qui imagine le scénario fécondation et nidation en se basant sur mes ressentis physiques? Dur, avec l’expérience de la grossesse de Mini-Captain, de ne pas croire en mon instinct, même si ma raison a tendance à me dire qu’à trop me surveiller je vais voir des signes partout XD

 

Instinct vs. raison

Ma raison me dit de ne pas trop y croire, car en plus du contexte cité en début d’article, il y a eu le récent sevrage de l’anti-dépresseur (pris, je te le donne en mille, pour gérer the aftermath de ma fausse couche de début d’année) et qu’il existe quand même un syndrome de sevrage, même si l’anti D était léger.

Mon instinct me hurle que je suis enceinte ! Certes, les signes physiques sont similaires à mon ovulation et mon PMS mais ils sont quand même plus présents que d’habitude. En mon fort intérieur, je suis certaine d’être enceinte.

A confirmer à la fin de mon cycle…

 

One Reply to “Quand est ce que je suis enceinte ?”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.