Nos blogs nous ont rapproché


Billets d'humeur / Monday, September 9th, 2019

Ça peut paraître fou, dit comme ça, mais nos blogs ont aidé notre couple. C’est une thématique que j’ai voulu aborder très rapidement sur le blog tant les effets ont été instantanés mais j’ai préféré attendre (pas moins d’un an, mind you) pour en parler sérieusement.

Nous ne pensions pas vraiment que notre couple pouvait se renforcer encore plus, après tout ce que nous avions déjà traversé (que ce soit les aléas avec belle-maman, ma dépression post-partum, mes changements de carrière, notre thérapie de couple…), encore moins par l’intermédiaire de nos blogs. Et pourtant!

L’impact individuel

De son côté, le blog a été une révélation. Au delà de pouvoir tester des jouets super cool, d’être en contact avec des marques qu’il adore, d’avoir des avants-premières, il a trouvé toute une communauté de sexbloggers avec qui il peut discuter de toutes les choses sur lesquelles je n’ai pas grand chose à dire puisque je n’aime pas ça (l’anal, les plugs, les godes, you name it). Et même si au début c’était déstabilisant pour moi (j’ai même été jalouse au début de Madame X (oui oui ma chérie ^^’)) mais au final, c’est comme ça que j’ai petit à petit cheminé sur le chemin de mon propre blog.

De mon côté, mon blog m’a donné une plateforme d’expression qui a été bien accueillie. J’ai osé parlé sexe. J’ai osé parlé de ma sexualité. De notre sexualité. J’ai eu le plaisir de découvrir que ça faisait écho chez beaucoup d’entre vous.

L’impact sur notre couple

Je crois que la chose primordiale a été que j’ai écrit sans me demander ce qu’il allait penser. Comme je ne vais pas systématiquement consulté son blog, je suis partie du postulat de base qu’il ferait de même. J’ai donc écrit pour moi. Et moi uniquement. J’avais envie, besoin, de poser certaines choses. De les partager. De les laisser “out there” pour que d’autres femmes qui vivent des choses similaires sachent que c’est normal. Qu’elles ne sont pas seules comme j’ai pu me sentir longtemps seule face à ma sexualité stellaire.

Et puis il a lu mon blog. Et certaines choses que j’ai écrites lui ont ouvert les yeux, lui ont permis de mieux me comprendre. Des discussions s’en sont suivies. Enrichissantes, captivantes, pleines d’amour… Et je pense qu’on peut dire que mon blog a fait progresser notre communication, et notre couple. En posant simplement les choses, sans chercher à expliquer, sans chercher à convaincre, sans chercher à faire comprendre, sans mon émotion non verbale qui déborde quand je parle, c’était plus facile de me comprendre.

Parole libérée

Ce blog est devenu l’endroit où je pouvais parler librement de mon cheminement sur ma sexualité et sur le reste. Et ça m’a fait du bien. Et puis on a commencé à le dire à quelques rares personnes de notre entourage. Rares, mais pour autant bien au courant. Et abonnées. Et qui n’ont pas hésité à abuser de la gentillesse mon mari pour rater des sextoys gratuits pour certaines… Alors, je me suis sentie un peu piégée, de l’auto-sabotage en bonne et due forme. Alors j’ai ralenti, j’ai lâché le blog. Je me suis posée beaucoup de questions sur ce qui nous avait motivé à en parler, sur ce qui m’avait motivée à ouvrir mon blog… J’ai même hésité à le fermer et à quitter Instagram.

Et puis finalement, pendant cette période de réflexion, mon chemin à croiser celui d’autres femmes avec des interrogations similaires, avec des histoires qu’elles ont livré parfois douloureusement, parfois avec un grand soulagement. Alors j’ai décidé de reprendre. Doucement mais sûrement.

Bonne rentrée 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.