L’orgasme en début de grossesse


#MakingABaby, Sexualité / Friday, September 14th, 2018

Il fallait que je t’en parle, parce que c’est une expérience quand même extraordinaire ! Comme je l’ai déjà dit, je suis une personne très à l’écoute de son corps, de certaines perceptions sensorielles et plus souvent en pleine conscience que ce que je ne le voudrais. Ca a ces inconvénients, mais aussi ces avantage comme le fait qu’à 11SA je sentais les vaguelettes de BébéSourire et qu’à 12SA+4 j’ai ressenti le premier coup ! 

Je ne sais pas comment ça se passe chez toi, mais chez moi, l’Orgasme avec un grand O c’est un savant et délicieux mélange de décharge électrique, chaleur intense, contractions de tous mes muscles précédant une détente suprême ; une pause dans le temps, comme si la terre s’arrêtait momentanément de tourner et mon coeur de battre.

Pourquoi je te raconte ça ? Parce que le premier orgasme en début de grossesse est surprenant ! J’avais oublié à quel point les sensations changeaient ! Enfin “les sensations”… surtout une en fait : les contractions musculaires du bassin, et plus particulièrement de l’utérus. 

Le corps se contracte différemment. Il y a comme une masse au fond du ventre, hermétique aux tensions musculaires de l’orgasme ; protégée du reste du monde et en même temps bercée par le reste du corps qui réagit à la décharge hormonale. C’est vraiment particulier cette sensation à la fois de vide et de plein. Vide parce que cet endroit du corps n’a pas reçu la même décharge que le reste du corps. Plein parce que cette boule protégée au creux du ventre mets d’autant plus en exergue le reste des contractions et tensions musculaires de l’orgasme. Et cette sensation de bulle dans le ventre se détend complètement et disparaît au moment du relâchement orgasmique intense qui suit immédiatement les contractions musculaires de tout le corps.

C’est quelque chose d’assez inédit et magique. Se sentir jouir entièrement sauf là, et à la fois là plus que jamais. Cette zone de mon corps n’est plus pour moi. Les sensations qui s’y déroulent ne sont pas toutes miennes à ressentir. Tout comme les sensations de mon corps ne sont pas toutes siennes à ressentir. C’est un doux moment de prise de conscience que oui, BébéSourire est bel et bien là (même si à l’époque de ce première orgasme de grossesse je n’avais encore ressenti ni coups ni vaguelettes). 

J’aimerais en profiter plus de cette sensation, mais comme je l’explique dans mes sexlogs, le début de grossesse c’est aussi une belle traversée du désert ^^’

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.